Plus de 200 collégiens de Charles-de-Gaulle ont été sensibilisés au problème du harcèlement scolaire.

L’équipe éducative de Charles-de-Gaulle a organisé une matinée entière dédiée à la question du harcèlement scolaire. Jeudi matin, plus de 200 collégiens de 5e et 4e ont assisté, à Océanis, à la projection d’un film sur la question. Ils ont ensuite échangé avec les membres de l’association Makadam, qui regroupe des Bikers ayant en commun la passion de la moto et luttant, entre autres, contre les maltraitances faites aux enfants. La matinée a débuté par la projection du film L’impasse, réalisé par Roger Malo avec la collaboration de vingt adolescents du pays de Ploërmel. Ce film, dont le scénario s’est appuyé sur des faits réels et des témoignages de jeunes Morbihannais, a suscité, à l’issue de la projection, de nombreuses réactions et questions et même quelques expressions personnelles de victimes ou témoins. Une invitation à agir : « À l’école primaire, j’ai subi du harcèlement. Heureusement, j’ai pu compter sur mes copains et copines. Grâce à eux, ça s’est arrêté », a confié une collégienne devant l’assemblée. Pour l’association Makadam, la solution réside, avant tout, dans cette entraide et solidarité. « Face à ce genre d’actes, il faut être solidaires, s’épauler les uns, les autres et surtout ne pas laisser la loi des plus forts s’imposer. En tant que témoins ou suiveurs, il faut prendre conscience du poids que l’on représente. On peut changer la donne. Les harceleurs sont une minorité. Il faut savoir qu’à tout moment on peut devenir à son tour la cible de ces personnes. Sauver quelqu’un en parlant, ce n’est pas être une balance. Face à une situation de harcèlement, il faut agir. Les conséquences sont graves pour les victimes. Parfois des années pour se reconstruire. Certains choisissent même de mettre fin à leurs jours comme dans le film. Il y a des cas de suicide, chaque année. Parler, parler, il faut parler. À l’encadrement scolaire, dans les familles. Les grands-parents peuvent être une oreille attentive. Faites attention aux réseaux sociaux qui amplifient le phénomène. Et mettez en mémoire dans vos téléphones le N° d’appel 30 20, le numéro d’aide pour les enfants et adolescents harcelés à l’école, pour se protéger et protéger ses amis. »

Le Télégramme

Publié le 15 août 2018

Dans le cadre des animations organisées par Festival Damgan, les motards de Makadam-motards en action proposaient, mardi 14 août, des baptêmes à moto pour 3 € le tour. L’association, basée à Séné, intervient dans le Morbihan et en Bretagne à travers différentes actions pour venir en aide aux enfants maltraités ou hospitalisés (achat de minimotos électriques pour les hôpitaux, collecte de jouets à Noël, équipement des véhicules de pompiers, peluches pour les petits accidentés…). Les recettes permettront d’acheter des cache-poches à perfusion pour les enfants malades.

Les animations se sont poursuivies par la soirée moules frites géante (plus de 400 kg de moules et autant des frites) qui a attiré une foule importante. La soirée s’est clôturée par la soirée DJ avec Jean Teck.

Le Télégramme du 02 Aout 2018   Un dixième rassemblement au profit des enfants

Samedi 4 Aout 2018, les motards de la presqu’île organisent leur dixième grand rassemblement de motos à Saint-Pierre-Quiberon. C’est toujours Roland du « Tempo » qui coordonne ce rendez-vous. L’association Makadam s’associe, cette année, en proposant des baptêmes de moto.

Le temps s’annonce idéal pour cette journée de la moto. Le soleil brillera sur les belles cylindrées lorsqu’elles paraderont sur la presqu’île. « C’est un rassemblement avant tout convivial, explique Roland. Mais cette année, avec Makadam, nous contribuerons en plus au bien-être des enfants malades ». Makadam est une association dont la devise est : « Si la moto est notre passion, la défense des enfants est notre combat ». Elle organise de nombreuses actions pour financer des projets concrets comme dernièrement la diffusion du film « L’impasse », sur le harcèlement scolaire. Ce samedi, des motards proposeront des baptêmes de moto pour 3 €, à partir de 16 h. Le soir, ce sera le grand rassemblement, avec un tour de la presqu’île. Pour 5 € du casque, on participe à la balade avec les haltes chez les partenaires et une galette-saucisse est offerte au moment du concert du groupe « The Fabulus Trio ». Ce rassemblement est ouvert à tous les modèles.

HARLEY Vannes / Rennes offre 3 motos pour les hôpitaux de St Brieuc, St Malo et Fougères !

Article dans la rubrique "Solidarités"

du Ouest France du 07 juin 2018

Des bécanes pour aller au bloc !

Distribution mars 2018 à VANNES, LORIENT, RENNES et PONTIVY

MAKADAM Les Motards en Action
MAKADAM Les Motards en Action
MAKADAM Les Motards en Action
MAKADAM Les Motards en Action

Les caches-poches

500 unités pour mars 2018

Le harcèlement scolaire en 2018

La collecte de jouets 2017/2018

Le harcèlement scolaire 2017

La collecte de jouets 2016/2017

La collecte de jouets 2015/2016